ADAC tchad

Salon du Bourget J1: ATR et Bombardier sont servis

Publié le:  mardi, 20.06.2017

Au premier jour du Salon du Bourget, ATR a enregistré deux commandes en Chine pour ses 42-600, tandis que la compagnie aérienne Philippine Airlines ajoutait sept Bombardier Dash-8 Q400 à son carnet de commandes.

ATR a annoncé le 19 juin 2017 avoir signé une lettre d’intention pour l’achat de dix ATR 42-600 avec Shaanxi Tianju Investment Group (Tianju), afin de développer le transport aérien court-courrier dans la région du Xinjiang. Les premiers avions devraient être livrés dès que possible en 2018. Selon le communiqué de l’avionneur européen, il existe en Chine un potentiel significatif de développement de ce type de services, ainsi que d’amélioration de la connectivité entre les petites villes, aux coûts opérationnels les plus bas. Le gouvernement chinois en a fait une priorité : il souhaite en effet se concentrer sur le développement de l’aviation régionale et générale afin de proposer un accès rapide et efficace aux zones les plus isolées du pays.

Yang Qiang, Président de Tianju Group, a déclaré : « Afin d’accompagner la ferme volonté du gouvernement chinois de promouvoir le marché de l’aviation générale, Tianju a réalisé une grande étude de marché. Nous avons identifié le Xinjiang comme étant la localisation idéale pour développer les services court-courriers sous la bannière de l’aviation générale. Nous sommes convaincus que les ATR 42-600, configurés pour ce type de vols, sont la solution la plus adaptée à ce segment de marché, qui ne dispose pas, à ce jour, d’opérateurs dédiés. Nous sommes ravis de nous associer avec le premier constructeur mondial d’avions régionaux pour développer les liaisons court-courriers dans la région de Xinjiang et ainsi contribuer de manière significative au projet chinois La Ceinture et la Route ». Cette dernière (Belt and Road Initiative) vise à améliorer les infrastructures en Chine et dans les pays voisins, dans le but de soutenir le développement économique et d’accroître la demande de services de transports aériens en Chine, et depuis et vers ces différents pays. « Il est largement admis que les ATR sont les avions les plus économes en carburant sur le marché régional, notamment pour les secteurs court-courriers. Grâce à une consommation en carburant réduite et à de faibles coûts opérationnels, les ATR offrent aux compagnies aériennes la possibilité de développer de nouveaux marchés. Nos appareils permettent en effet de créer plus de 100 nouvelles routes dans le monde chaque année » a indiqué Christian Scherer, Président Exécutif d’ATR.

Toujours en Chine, ATR a également signé hier une lettre d’intention portant sur une commande de trois 42-600 avec Xuzhou Hantong Airlines Co., LTD (Hantong), pour développer les transports aériens court-courriers dans la province du Jiangsu. Les premiers avions devraient être livrés là encore dès que possible en 2018. Les avions régionaux ne représentent que 2,3% de la flotte totale en Chine, souligne l’avionneur ; de plus, il existe « un fort potentiel de développement des services aériens à destination d’une centaine de petits aéroports qui ne concentrent aujourd’hui qu’1,6 % du trafic dans le pays ».

Zhou Bingzhen, Directeur Général de Hantong, a déclaré : « Dans le cadre de la stratégie du gouvernement local de Xuzhou de faire de la ville la nouvelle plaque tournante pour les compagnies cargo et régionales, Hantong a choisi de se focaliser principalement sur le cargo régional et les vols court-courriers, pour l’aviation générale, car ces deux secteurs connaissent un retard significatif. Nous sommes ravis de nous associer à ATR, leader mondial de l’aviation régionale, et d’avoir choisi l’ATR 42-600 pour lancer cette coopération stratégique entre les deux entreprises. Hantong est par ailleurs très heureux de voir Reignwood Aviation, acteur majeur et expérimenté de l’aviation générale en Chine, devenir le partenaire opérationnel avec qui il va pouvoir développer les services court-courriers dans l’est de la Chine ». Selon Christian Scherer, « nos ATR 42‑600, configurés avec 30 sièges, constituent la solution idéale pour le marché de l’aviation générale en Chine. Les ATR sont les solutions les plus viables économiquement pour accroître le trafic, développer les économies locales et dégager des bénéfices afin de se lancer dans des opérations à plus grande échelle. Nous sommes fiers de voir Hantong et Reignwood s’engager sur ce segment de marché. Nous sommes convaincus que cette coopération sera un franc succès ».

La Chine est un partenaire et un fournisseur stratégique d’ATR depuis près de 20 ans. Xi’an Aircraft Industry Co.,Ltd. (XAC), filiale d’AVIC, fournit de larges sections du fuselage, ainsi que certaines parties des ailes des ATR.

La compagnie aérienne Philippine Airlines a de son côté transformé en commandes fermes sept options qu’elle détenait sur des Bombardier Q400 NextGen, portant le total attendu par sa filiale PAL Express à douze. Les livraisons devraient débuter dès le mois prochain (5 cette année, 5 à partir de mars 2018 et 2 fin 2019), les avions étant configurés pour accueillir 86 passagers en deux classes – une première mondiale : 10 sièges en classe Affaires avec un espace entre rangées de 33 pouces, et 76 en Economie (pitch de 29 pouces). La commande initiale ferme de cinq avions Q400 avec droits d’achat pour sept autres avait été annoncée le 8 décembre 2016. Au prix de catalogue de l’avion Q400, la valeur de ce contrat ferme s’élève à environ 235 millions de dollars. « Puisque nous positionnons notre entreprise en vue de la croissance, nous sommes heureux d’ajouter d’autres aéronefs Q400 à notre flotte actuelle », a affirmé Jaime J. Bautista, PDG de Philippine Airlines. « Nous sommes emballés par les occasions futures qui s’offriront à nous et nous avons hâte d’accroître notre capacité et d’étendre notre service dans la région, grâce à des avions régionaux confortables, rapides et efficaces, comme l’avion à turbopropulseurs de 86 sièges de Bombardier ».

PAL Express opère déjà cinq Q400 de première génération. « L’avion Q400 a permis à des sociétés aériennes partout dans le monde d’étendre leurs réseaux et de saisir de nouvelles occasions d’affaires », a déclaré dans un communiqué Fred Cromer, pésident, Bombardier Avions commerciaux. « Nous sommes heureux de voir que Philippine Airlines agrandit sa flotte d’avions en y ajoutant d’autres appareils Q400 et nous sommes convaincus qu’elle pourra profiter des économies et des performances remarquables offertes par cet avion ».

Avec cette dernière commande, le carnet de commandes fermes pour l’avion Q400 de Bombardier atteint maintenant 585 appareils. (Air Journal, photo : ATR)