ADAC tchad

Record : le tour du monde en 52 heures et quatre vols réguliers (vidéo)

Publié le:  samedi, 17.02.2018

Un dirigeant de la compagnie aérienne Etihad Airways a établi un nouveau record, en faisant le tour dumonde en 52 heures et 34 minutes sur seulement quatre vols réguliers.

En enregistrant un temps de vol de 52 heures et 34 minutes, le Néo-Zélandais Andrew Fisher, vice-président de la planification des flottes, a réussi à battre le record précédent de 3 heures et 13 minutes, et en utilisant seulement quatre vols commerciaux réguliers au lieu de cinq pour atteindre son ambition de toute une vie. Le Guinness World Records a officiellement déclaré réussie sa tentative de battre le record du monde. Il a couvert 41.375 km sur des vols réguliers opérés par les compagnies aériennes Air New Zealand, KLM et China Eastern Airlines, partant de l’aéroport de Shanghai-Pudong et passant par Auckland, Buenos Aires et Amsterdam avant de revenir dans la métropole chinoise.

Etihad Airways a salué la performance d’Andrew Fisher lors d’une réception au siège d’Abu Dhabi, où le nouveau recordman a partagé une vidéo et l’expérience de son périple autour du monde, et où ses collègues ont participé à un festival gastronomique des destinations qu’il a visitées. « C’est un sentiment incroyable d’avoir finalement réalisé mon rêve », explique-t-il dans un communiqué. « Bien que je n’ai accumulé que 16 heures de sommeil tout au long du voyage, je me sentais encore frais, peut-être en raison de l’adrénaline et de l’excitation de terminer cette expérience unique. C’est génial de faire partie d’une entreprise qui encourage et permet à ses employés de réaliser leurs rêves ». Peter Baumgartner, directeur général d’Etihad Airways, a ajouté : « Cet exploit exige un engagement, un dévouement et une persévérance importants – des valeurs que nous inculquons chez Etihad à tous nos employés ».

Andrew Fisher, qui a rejoint Etihad Airways en 2007 et « se passionne pour l’étude des réseaux et des horaires des lignes aériennes », a minutieusement tracé son parcours. Il a ciblé le record pendant plus de 20 ans et a d’abord tenté de le briser à l’adolescence. « Avec l’avènement de nouveaux avions à longue portée et éconergétiques au fil des ans, les compagnies aériennes ont été en mesure d’introduire des vols long-courriers sans escale et d’ajouter des fréquences qui ont facilité ma tentative record », souligne-t-il. « La planification du voyage consistait à identifier les paires de villes antipodes les plus appropriées, puis à trouver les meilleurs itinéraires, horaires et connexions les plus étroites possibles dans la bonne fenêtre d’opportunité ». Le nouveau détenteur du record du monde a eu quelques mots d’encouragement pour ceux qui poursuivent leurs ambitions : « Ne jamais abandonner votre rêve, peu importe combien irréaliste il pourrait sembler aux autres. Saisissez toutes les occasions de suivre votre passion ». (Air Journal)