ADAC tchad

OACI : Déclaration à l’occasion de la Journée de l’aviation civile internationale

Publié le:  jeudi, 06.12.2018

Montréal, le 7 décembre 2018 – La Journée de l’aviation civile internationale est commémorée partout dans le monde le 7 décembre de chaque année. Dans l’esprit de la célébration de l’histoire de l’aviation, fondée sur une coopération sans précédent, et ses contributions extraordinaires à la paix et à la prospérité dans le monde, M. Olumuyiwa Benard Aliu, Président du Conseil de l’OACI, et Mme Fang Liu, Secrétaire générale de l’OACI, ont publié la déclaration commune ci-après pour commémorer cette date historique.

Le thème de la Journée de l’aviation civile internationale de cette année est : « Travailler ensemble pour s’assurer qu’aucun pays ne soit laissé de côté ».

Ce thème a été établi pour le triennat 2016-2018 de l’OACI afin de faire ressortir l’énorme pouvoir de transformation de la connectivité aérienne pour améliorer la vie des gens.

Il rappelle aussi le rôle essentiel de la coopération et de l’assistance pour permettre à chaque pays du monde de profiter des retombées positives de l’aviation, et le pouvoir du renforcement des capacités pour aider les États qui en ont besoin à tirer parti des technologies et des innovations les plus récentes.

L’année dernière, pas moins de 4,1 milliards de passagers et 56 millions de tonnes de fret ont été transportés à bord d’aéronefs commerciaux qui ont effectué 37 millions de vols et, grâce à cet important volume d’activités, l’aviation crée plus de 65 millions d’emplois dans le monde entier et contribue pour plus de 2,7 billions USD au PIB mondial.

Malgré l’ampleur incroyable de ces retombées économiques, la croissance du nombre de vols commerciaux ne semble pas s’essouffler. En effet, les prévisions actuelles indiquent que le nombre de passagers et de vols dans le monde doublera d’ici le milieu des années 2030. D’ici-là, il est prévu que des aéronefs effectuant quelque 200 000 vols par jour s’envoleront et atterriront partout dans le monde.

Cette croissance exponentielle spectaculaire, combinée aux contributions bien spécifiques de la connectivité de l’aviation à la réalisation par les États de 15 des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, laisse entrevoir de nouvelles perspectives exceptionnelles de développement mondial dans les décennies à venir.

Cela étant, pour profiter de cette croissance et en tirer le meilleur parti pour leurs entreprises et leurs populations locales, les gouvernements doivent s’engager à élever leurs niveaux de conformité aux normes de l’OACI pour respecter les normes mondiales.

Ils doivent aussi continuer de souscrire aux principes d’ouverture des frontières et de libéralisation des échanges afin que le transport aérien puisse continuer de tous nous connecter et favoriser une nouvelle compréhension entre les peuples du monde et de nouvelles possibilités de voyages et de commerce.

Le renforcement des compétences et des capacités locales afin de garantir la conformité aux normes de l’OACI peut représenter une tâche insurmontable pour de nombreux États en développement, et le thème Aucun pays laissé de côté reconnaît ces défis tout en encourageant les États plus développés et les donateurs à faire preuve d’une plus grande générosité et à apporter une assistance plus importante.

Jusqu’à présent, cette initiative a aidé bon nombre de pays à devenir des participants plus actifs dans l’aviation internationale, en contribuant à augmenter les recettes liées aux voyages et au tourisme pour les petits États insulaires, à fournir aux États en développement sans littoral un accès rapide, en toute sécurité et en toute sûreté, aux fournisseurs mondiaux et aux routes commerciales, et à faire entrevoir à leurs populations locales un avenir plus radieux et durable.

L’accès à du personnel local hautement qualifié et compétent constitue aussi un facteur qui détermine l’efficacité avec laquelle les États pourront être en mesure de mettre en œuvre et de tirer parti des technologies émergentes en aviation, telles que les drones et d’autres aéronefs télépilotés et les nouveaux aéronefs à haute altitude, l’intelligence artificielle et divers autres nouveaux dispositifs qui voient le jour aujourd’hui.

L’aviation civile internationale reste l’exemple le plus remarquable de coopération humaine réussie et de partenariat mondial efficace. Le 7 décembre 2018, l’OACI invite ses États membres et la communauté mondiale à l’aider à mettre en avant ses nombreuses réalisations, cette année mais surtout l’année prochaine, alors que l’Organisation comptera sur l’aide des gouvernements du monde pour célébrer son 75e anniversaire et le cadre mondial qui rend possible l’aviation internationale.

Dans le cadre de la célébration du 75e anniversaire de l’OACI, de nouveaux concours d’innovation axés sur la jeunesse seront organisés tout au long de 2019, dans le but d’inspirer et de motiver les jeunes générations à poursuivre des carrières dans le secteur du transport aérien.