ADAC tchad

Les responsables de l’aviation nigériane se félicitent de l’engagement du Président du Conseil de l’OACI

Publié le:  mardi, 25.04.2017

aliu-nigeriaOlumuyiwa Benard Aliu, Président du Conseil de l’OACI, a effectué récemment une mission officielle au Nigéria où il s’est entretenu avec les responsables nationaux du secteur de l’aviation, dans l’optique d’une coopération renforcée entre l’institution des Nations Unies et le pays.

Lors d’une réunion bilatérale organisée le 31 mars avec les responsables du secteur aéronautique du Nigéria, le Président du Conseil de l’OACI, M. Olumuyiwa Benard Aliu, accompagné de M. Musa Shuaibu Nuhu, représentant du Nigéria au Conseil de l’OACI, a réitéré l’appui soutenu que l’institution des Nations Unies apporte au Nigéria dans le cadre de la poursuite de ses efforts visant à améliorer les liaisons aériennes internationales.

Le Président Aliu a souligné à cet égard l’assistance technique de l’OACI pour la préparation de la certification de deux grands aéroports du Nigéria, à savoir l’aéroport international Murtala Muhammed (MMIA) de Lagos et l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja.

Cette réunion, qui s’est tenue à Ikeja (Nigéria), a connu la participation de M. Muhtar Usman, Directeur général de l’Autorité de l’aviation civile du Nigéria (NCAA), de M. Folayele Akinkuotu, Directeur général de l’Agence nigériane de gestion de l’espace aérien (NAMA), de M. Saleh Dunoma, Directeur général de l’Autorité fédérale des aéroports du Nigéria (FAAN), de M. Abdulsalam Mohammed, Recteur de l’Institut nigérian des technologies de l’aviation (NCAT), de M. Sani Abubakar Mashi, Directeur général de l’Agence météorologique du Nigéria (NIMET) et de M. Akinola Olateru, Commissaire du Bureau d’enquête sur les accidents (AIB).

Les participants ont examiné les défis auxquels sont confrontés leurs organismes respectifs et exprimé leur gratitude pour le concours apporté par l’OACI à la résolution de plusieurs problèmes. Ils se sont par ailleurs penchés sur les questions relatives aux préparatifs du Cinquième sommet annuel sur la recherche et sauvetage, aux menaces liées à la cybersécurité, aux besoins en ressources humaines et à l’amélioration des infrastructures.

L’OACI a fourni jusqu’ici une aide importante au Nigéria, notamment dans le cadre de son initiative « Aucun pays laissé de côté », afin de s’assurer que les dirigeants du pays bénéficient de toutes les possibilités d’amélioration de la conformité de l’État aux normes aéronautiques mondiales, condition préalable pour optimiser les avantages socio-économiques potentiels de la connectivité à l’échelle planétaire. (OACI)