ADAC tchad

L’ADAC participe au séminaire régional CORSIA en Afrique du Sud

Publié le:  jeudi, 12.04.2018

MM. Hissein Chigattome, Directeur des Transports aériens (flèche bleue sur notre photo), Brahim Adam Fadoul et Sadick Mahamt Saleh Douga, cadres à la Direction des Transports aériens participent du 10 au 13 avril au séminaire CORSIA sur le régime de compensation et de réduction des émissions de CO2 dans le transport aérien, en Afrique du Sud.

C’est à l’occasion de la 39e Assemblée générale de l’OACI en octobre 2016 que les états membres de l’OACI ont signé un accord visant à contrôler les émissions de CO2 dans le transport aérien international, pour lutter contre les émissions de gaz à effets de serre (responsable de 2% des émissions sur la planète) et sur une feuille de route « pour un futur soutenable dans l’aviation internationale ».

Un mécanisme basé sur le marché mondial devra réduire les émissions de CO2 provenant des avions, avec pour objectif une carbone-neutralité à partir de 2020, puis de réduire de moitié les émissions nettes du secteur d’ici 2050 (le tout calculé par rapport aux niveaux d’émissions de 2005). Quelque 65 pays représentant plus de 83% du trafic aérien international vont adhérer au Régime de compensation et de réduction de carbone pour l’aviation internationale (CORSIA) de façon volontaire dès son lancement en 2021 et jusqu’à 2026, et y participer jusqu’à ce qu’il devienne obligatoire.

Pour compenser les émissions de CO2, ils vont aquérir et annuler des unités d’émissions provenant du marché mondial du carbone.

Cet accord a transformé le travail de plusieurs années de préparation en une solution efficace permettant aux compagnies aériennes de gérer leur empreinte carbone. (ia)

M. Douga (à g.), M. Fadou (à dr.) avec un participant burkinabè

M. Boubacar Djibo, Directeur des Transports aériens à l’OACI, avec la DG de la South African Civil Aviation (SACAA)