ADAC tchad

Ile Maurice : une collision évitée de justesse entre un A380 et un A330 – avec vidéo

Publié le:  lundi, 24.07.2017

Une catastrophe aérienne a été évitée de justesse le 14 juillet dernier au large de l’île Maurice : un Airbus A380 d’Emirates et un Airbus A330 d’Air Seychelles, tous deux avec des passagers à bord, ont failli entrer en collision, comme le montre le suivi des deux vols publié par Flightradar24.

Voici la transcription en français des échanges entre les deux avions, l’A380 du vol EK703 et l’A330 du vol HM54, et le contrôleur aérien de l’aéroport Plaisance de l’île Maurice, publiée par le site réunionnais Clicanoo :

« Le contrôleur de Plaisance autorise l’A330 à monter à 37 000 pieds. L’A380 qui souhaite descendre est autorisé à rejoindre le niveau 380 (38 000 pieds) afin d’assurer la séparation au moment du croisement. « Autorisé à descendre niveau 360 », répond l’équipage de l’A380 qui à l’évidence n’a pas compris l’instruction du contrôleur. Ce dernier ne relève pas l’erreur mais précise : « Emirates 703 vous serez autorisé à descendre plus bas une fois le croisement effectué avec le Seychelles 054 qui monte au niveau 370. » L’équipage de l’A380 indique qu’il n’a pas compris et demande au contrôleur de répéter. Les deux appareils se rapprochent l’un de l’autre. Le contrôleur signale à l’A330 seychellois que l’A380 descend au niveau 380 alors que ce dernier a collationné 360. Ce dernier confirme : « Passons niveau 360. » Le contrôleur s’affole : « Vous étiez autorisé niveau 380 ». Dans le cockpit de l’A330 d’Air Seychelles, on voit apparaître droit devant l’A380. « Nous tournons à droite immédiatement. Nous avons le trafic en vue. »

Seul le virage de l’A330 du vol HM54 à droite in extremis a permis d’éviter la collision.

Déjà, le 7 juillet dernier, une catastrophe aérienne majeure a été également évitée de justesse à l’aéroport de San Francisco : à son atterrissage, un Airbus A320 d’Air Canada avec 135 passagers et cinq membres d’équipages à bord, a été forcé d’effectuer au dernier moment un go-around pour éviter quatre autres avions sur le taxiway. L’A320 est passé 31 m au-dessus de deux premiers avions, 61 m au-dessus du troisième, et 91 m au-dessus du quatrième. (Air Journal)