ADAC tchad

Homme abattu à Orly : une reprise du trafic progressive après le chaos

Publié le:  samedi, 18.03.2017

aeroport-orlyLes passagers du second aéroport parisien ont subi plusieurs heures de galère, suite à une interruption totale de trafic ce matin, avec de nombreux vols annulés ou déroutés sur Roissy Charles de Gaulle. Il reprenait progressivement cet après-midi sur les deux Terminaux, mais des passagers restent en rade.

Le trafic a été totalement suspendu ce matin avec le déploiement de très importantes forces de l’ordre dans les deux Terminaux d’Orly. Un agent de voyage, souhaitant rester anonyme, a confié à Air-Journal son témoignage. « J’étais encore à l’extérieur de l’aérogare alors que je m’apprêtais à prendre un vol pour Ténériffe. On a vu les militaires et les forces de l’ordre sécuriser le périmètre. Mais le dispositif de sécurité, peut-être surdimensionné, a bloqué tout pendant plusieurs heures. Tout a été fermé, les lieux sécurisés mais les passagers laissés en plan. » Bloqué à l’extérieur quatre heures durant avec « l’espoir que son vol ne serait que retardé », quand d’autres étaient bloqués à l’intérieur du Terminal, il a appris seulement « 20 minutes avant » que son vol d’une low cost espagnole partirait finalement de Roissy Charles de Gaulle où il avait été contraint de se dérouter. « Je ne pouvais évidemment pas m’y rendre à temps. Je suis déçu et consterné du manque d’organisation. C’est du n’importe quoi. Il n’y avait même pas possibilité de se restaurer ou de se désaltérer ! », s’insurge-t-il.

Plus de 1000 passagers sont également restés confinés plusieurs heures à bord de 13 avions ayant atterri sur les pistes d’Orly alors que l’homme venait de se faire abattre.

Le trafic a repris progressivement cet après-midi, dans un premier temps depuis le Terminal Ouest, puis depuis 15h à Orly Sud. A 14h, tous les vols à l’arrivée étaient de nouveau autorisés. Mais il est à prévoir que la difficulté pour les compagnies de résorber rapidement le surplus de trafic engendré compliquera encore demain dimanche les programmes de vol.

Pour rappel, une fusillade a éclaté ce matin dans le Terminal Sud d’Orly. Un homme a tenté de dérober le Famas d’un militaire des forces Sentinelle (une femme pilote de l’Armée de l’air française). Il l’a brièvement mis en joue avec une arme, selon des témoins. Il a finalement été abattu par les autres militaires. On en sait désormais un peu davantage sur son profil. Il n’était pas fiché S, mais avait l’objet d’une perquisition administrative suite aux attentes terroristes de Paris de novembre 2015. Il a aussi été incarcéré de mars à novembre 2016, son casier judiciaire mentionnant vols aggravés et du trafic de stupéfiants.

Plus tôt, le matin, l’homme avait commencé sa funeste destinée en blessant un policier avec un pistolet à grenailles lors d’un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse dans le Val d’Oise où il était domicilié. Il a pris la fuite avant d’abandonner son véhicule, en volant un second à une dame à Vitry-dur-Seine, pour ensuite se diriger vers l’aéroport d’Orly. (Air Journal, photo : Aéroport Orly)