ADAC tchad

Grève Air France: le long-courrier plus affecté mardi

Publié le:  mardi, 10.04.2018

La compagnie aérienne Air France prévoit d’assurer 75% de ses vols aujourd’hui, sixième jour de grève à l’appel de l’intersyndicale réclamant une augmentation générale de 6%. Le long-courrier est particulièrement affecté, avec seulement 65% des décollages maintenus.

Pour la journée du 10 avril 2018, la compagnie nationale française prévoit d’assurer 65% des vols long-courriers, 73% des vols moyen-courriers de et vers Paris-Charles de Gaulle, et 80% des vols court-courriers dans les aéroports de Paris-Orly et de province. Des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure, Air France rappelant que seuls les vols opérés par ses avions et ceux de Joon sont affectés par la grève, pas ceux de la filiale régionale HOP! ni ceux effectués en partage de codes par d’autres compagnies comme KLM ou Delta Air Lines.

Sur le long-courrier, parmi les destinations affectées figurent San Francisco, Sao Paulo, Bamako, Bangalore, Douala, Antananarivo, Pointe Noire, Séoul, Ho Chi Minh Ville, Panama City, Toronto, Pékin, Shanghai, La Havane, Hong Kong, Tokyo, Santiago du Chili et l’île Maurice.

Les mesures commerciales habituelles sont en place, dont la possibilité de report sans frais, quel que soit le tarif. Si vous êtes en possession d’un billet Air France, émis jusqu’au 02 avril inclus, pour un vol effectué avec un avion Air France ou Joon les 10 et 11 avril, vous pouvez reporter votre voyage du 9 au 30 avril 2018 inclus (il est recommandé d’éviter de vous reporter sur une autre date impactée par la grève). Gagnez du temps en modifiant vous-même votre réservation en ligne, dans la rubrique « Mes Réservations » de notre site ou de l’application mobile. Le changement de réservation s’effectue sans frais dans la même cabine de voyage. Un avoir valable un an sur les vols Air France, Joon, KLM ou HOP! vous sera remis si vous souhaitez reporter votre voyage au-delà du 30 avril 2018, changer de destination ou de ville de départ, ou annuler votre voyage. Cet avoir n’est pas remboursable.

Rappelons que la compagnie de l’alliance SkyTeam fait face à trois périodes de grève de deux jours, aujourd’hui et demain, les mardi 17 et mercredi 18 avril, puis les lundi 23 et mardi 24 avril. L’intersyndicale regroupant trois syndicats de pilotes (SNPL, SPAF et Alter), deux syndicats d’hôtesses de l’air et stewards (SNPNC et UNSA-PNC), et cinq de personnel au sol (CGT​, FO, SUD, CFTC et SNGAF), représentant au total 52,6% des voix du personnel, plus l’UNAC « reste déterminée à poursuivre le combat jusqu’à obtention d’une augmentation de 6% des grilles de salaires pour l’ensemble du personnel » (et 10,7% pour les pilotes). Les augmentations pour 2018 décidées par Air France (mais approuvée par seulement deux syndicats, la CFE-CGC et la CFDT représentant 31,3% des voix du personnel) sont de 0,6% en avril puis 0,4% en octobre, plus une enveloppe de 1,4% permettant pour les employés au sol une série de primes et promotions. L’intéressement reversé aux 44.200 employés, après les bons résultats de 2017, représente en outre quelque 130 millions d’euros. Air France avait chiffré à 240 millions d’euros le prix de l’augmentation générale demandée, soit 40% du bénéfice opérationnel de 588 millions d’euros dégagé en 2017 ; le coût de chaque jour de grève tourne autour de 25 millions d’euros. (Air Journal)