ADAC tchad

Ethiopian Airlines va faire son retour au Bahreïn

Publié le:  lundi, 24.07.2017

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines annonce lundi qu’elle relancera le mois prochain une liaison entre Addis Abeba et Manama, après six ans d’absence au Bahreïn.

A partir du 17 aout 2017, la compagnie nationale éthiopienne proposera trois vols par semaine entre sa base à Addis Abeba-Bole et l’aéroport de Manama, opérés via Dammam en Arabie Saoudite à bord de Boeing 737-800 pouvant accueillir 16 passagers en classe Affaires et 138 en Economie. Les départs sont programmés mardi, jeudi et dimanche à 21h25 pour arriver le lendemain à 1h35 à Dammam-King Fahd, en repartir lundi, mercredi et vendredi à 2h20 et atterrir à 2h45 au Bahreïn. Le vol retour décollera à 33h30 pour arriver en direct à 8h00 (Dammam perd donc son vol direct vers Addis Abeba). Ethiopian Airlines sera en concurrence directe avec Gulf Air sur cette route arrêtée en 2011.

Soulignant dans un communiqué que la ligne sera opérée en 737-800 équipés de cabines Sky Interior, la compagnie de Star Alliance explique que le Bahreïn, « une nation composée de plus de 30 îles dans le golfe Persique, a été au centre des principales routes commerciales depuis les vieux jours, et a connu une économie croissante au cours de la dernière décennie ». Le CEO Tewolde GebreMariam a déclaré: « avec les relations commerciales florissantes entre l’Ethiopie et les pays du Golfe, la disponibilité de services aériens efficaces jouera sûrement un rôle important pour assurer des déplacements de personnes et de produits d’import-export aisés ». Il rappelle que la présence d’Ethiopian Airlines à Bahreïn « remonte aux années 1970, et nous sommes heureux d’être de retour avec trois vols hebdomadaires planifiés ».

Ethiopian Airlines dessert aujourd’hui « les principales villes du Moyen-Orient » y compris Beyrouth, Dammam donc, Riyad, Djeddah, le Koweït, Doha, Dubaï, Médine, Mascate et Sharjah. En 2017, de nouvelles destinations comme Victoria Falls, Antananarivo, Oslo, Chengdu, Singapour, la Guinée, Windhoek, Moroni, ainsi que des « destinations poids lourd comme Ahmedabad, une cinquième destination fret en Inde, Milan et Saragosse » ont rejoint son vaste réseau mondial – qui comprend aussi Paris-CDG. (Air Journal, photo : bahrainmarhaba)