ADAC tchad

Ethiopian Airlines reliera Abidjan à New York

Publié le:  mardi, 23.01.2018

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines lancera en mai une nouvelle liaison entre Addis Abeba, Abidjan et New York, s’ajoutant à celle passant par Lomé. Elle participera d’autre part à la renaissance de Zambia Airways à Lusaka.

A partir du 10 mai 2018, la compagnie nationale éthiopienne proposera trois vols par semaine entre sa base à Addis Ababa-Bole, l’aéroport d’Abidjan-Félix Houphouët Boigny et celui de Newark-Liberty, opérés en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 24 passagers en classe Affaires et 246 en Economie. Les départs sont programmés mardi, jeudi et samedi à 8h30 pour arriver à 11h45 en Côte d’Ivoire, en repartir à 12h45 et se poser à 19h15 ; les vols retour quitteront New York à 21h15 pour atterrir le lendemain à 11h15 à Abidjan, puis à 21h30 en Ethiopie. Ethiopian Airlines sera sans concurrence sur cette route, qui permettra en outre un vol quotidien entre sa base et Abidjan ; rappelons qu’elle lancera aussi dès le début mars une nouvelle liaison vers Buenos Aires.

La compagnie de Star Alliance propose déjà des vols vers les Etats-Unis via Lomé au Togo ; selon Airlineroute, cette ligne sera opérée quatre fois par semaine au printemps, le total des vols vers Newark passant donc à sept par semaine. Annonçant cette nouvelle route directe entre Abidjan et New York la semaine dernière, le ministre des transports ivoirien Amadou Koné en a profité pour promettre des « discussions » pour réduire les frais d’opération à l’aéroport d’Abidjan, et d’ici la fin de l’année « la réhabilitation des aéroports de Bouaké, Man, Korhogo, Odiénné, San Pedro et Yamoussoukro », ainsi que l’ouverture de nouvelles plateformes à Séguéla et Kong. Il s’est aussi réjoui des « 54% de parts de marché » d’Air Côte d’Ivoire dans la sous-région. « Tous ces acquis sont le fruit de nos efforts conjugués, je ne ménagerai aucun effort pour faire des vœux du Chef de l’Etat une réalité dans notre secteur des Transports », a déclaré le ministre selon AbidjanNet.

En Zambie, Ethiopian Airlines a finalisé le 16 janvier l’accord des actionnaires avec le gouvernement de la Zambie pour la relance de Zambia Airways. Le gouvernement de la Zambie sera l’actionnaire majoritaire avec 55% et l’Ethiopie aura 45% des parts dans la compagnie aérienne. Zambia Airways, qui sera basée à l’aéroport de Lusaka-Kenneth Kaunda, devrait initialement desservir les destinations nationales et régionales, avant d’entreprendre des vols long-courriers ; avant sa faillite en 1995, la compagnie nationale zambienne avait desservi Londres, Francfort ou Rome entre autres.

Ethiopian Airlines opère actuellement des hubs à Lomé (Togo) avec ASKY Airlines, et à Lilongwe (Malawi) avec Malawian Airlines ; elle a en revanche renoncé le mois dernier à reprendre Arik Air (Nigeria). Son PDG Tewolde Gebremariam a déclaré dans un communiqué : « conformément à notre stratégie Vision 2025 sur les hubs multiples en Afrique, nous sommes très heureux que les discussions avec le gouvernement zambien aient été couronnées de succès. Le lancement de Zambia Airways permettra aux voyageurs en Zambie et en Afrique australe de bénéficier de plus de possibilités de connectivité, facilitant ainsi les flux d’investissement, le commerce et le tourisme, et contribuant à la croissance socio-économique du pays et de la région ». En tant que compagnie aérienne « autochtone et véritablement panafricaine », Ethiopian Airlines « croit fermement que ce n’est que grâce à des partenariats entre transporteurs africains que l’industrie aéronautique du continent sera en mesure d’obtenir sa juste part du marché africain, actuellement fortement orientée vers les marchés non-africains », a-t-il ajouté. (Air Journal, photo : Ethiopian)