ADAC tchad

Des ressortissants étrangers refoulés aux aéroports américains

Publié le:  lundi, 30.01.2017

muslimAlors que le président Trump a signé un décret avec effet immédiat bloquant l’entrée aux Etats-Unis de ressortissants de 7 pays majoritairement musulmans, de premières arrestations de passagers  se sont déroulés dans les aéroports américains..

Suite au décret express (signé vendredi après-midi et applicable dans la foulée) du président Trump, les ressortissants de 7 pays (Syrie, Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan et Yémen) sont interdits de rentrer sur le territoire américain pendant au moins 90 jours, à la seule exception des ressortissants détenteurs de visas diplomatiques et des officiels qui travaillent pour des institutions internationales. Conséquences : des ressortissants de ces pays qui étaient à bord d’un vol vers les Etats-Unis, au moment de la signature du décret, ont été pris par surprise et se trouvent bloqués sur les aéroports américains, en tous les cas pour ceux qui ont pu prendre leur avion, provoquant une belle pagaille à l’aéroport JFK de New York ; en même temps que l’ire de dirigeants de pays musulmans. D’autres ressortissants, pourtant munis de visas officiels, ont été interdits d’embarquer à bord d’un vol en direction des Etats-Unis en Autriche, en Egypte… ou sur des vols Air France depuis Paris.

L’Iran estime quant à elle que la décision de Trump est « insultante » et déclare qu’elle mettra en place une mesure de réciprocité. Des responsables d’agence de voyages ont de leur côté affirmé avoir reçu des instructions de la part des Emirates, Turkish Airlines ou Etihad Airways de ne plus prendre des voyageurs de nationalité iranienne même s’ils sont détenteurs d’un visa américain. (Air Journal)