ADAC tchad

D-DAY / Jour J : American Airlines amène huit vétérans en Normandie

Publié le:  mercredi, 05.06.2019

La compagnie aérienne American Airlines a invité des anciens combattants du Jour J en France, pour assister aux commémorations du 75eme anniversaire du débarquement.

Huit vétérans du D-Day qui a marqué un tournant majeur de la Seconde Guerre mondiale, sont arrivés en France lundi et mardi sur des vols American Airlines au départ de des aéroports de Dallas-Fort Worth (DFW) et Miami (MIA). Plusieurs d’entre eux et leurs proches avaient auparavant assisté dimanche à un déjeuner au CR Smith Museum de Fort Worth, au Texas, avant de s’envoler vers Paris-CDG . L’événement comprenait une présentation du drapeau Color Guard et une représentation de l’hymne national. Après le déjeuner, ces membres estimés de la plus grande génération se sont rendus à Paris (CDG), où ils ont été accueillis « par des acclamations, des drapeaux et un salut au canon à eau ». « Ces vétérans se sont battus avec tant de courage pour nous donner la liberté de voler que nous avons aujourd’hui », a déclaré dans un communiqué Philippe Serafino, directeur général de CDG pour American Airlines. « Les membres de notre équipe à Paris sont toujours à la recherche de moyens – grands et petits – pour exprimer leur infinie gratitude envers les personnes qui se sont battues pour libérer la France et servir la cause des Alliés pendant la guerre ».

À Paris, le groupe qui comprend deux anciens combattants qui n’étaient jamais retournés en Normandie depuis le 6 juin 1944, a rejoint des « camarades soldats, marins et aviateurs » pour observer les reconstitutions de l’invasion et participer à des cérémonies commémorant leur courage. Jack Gutman, soldat de première classe de l’US Navy le Jour J, a expliqué combien il était important d’avoir « mon fils avec moi pour qu’il fasse l’expérience de ce que j’ai vécu et pour qu’il puisse voir le D-Day sous un jour différent et comprendre ». « Je suis bouleversé et sans voix », a ajouté Carl Felton, alors premier maître dans la marine, « je ne pourrais pas être plus excité et plus humble avec tous les éloges que nous avons reçus ».

Les relations de longue date entre la France et les États-Unis « ont permis à Paris de devenir l’une des destinations internationales les plus importantes et les mieux desservies » de la compagnie de l’alliance Oneworld. Elle dessert Paris depuis avril 1985 et emploie aujourd’hui en France près de 200 personnes. Outre les lignes habituelles en provenance de Dallas/Fort Worth, Miami, New York–JFK, Philadelphie, Charlotte et Chicago–O’Hare, elle lancera le 7 juin un deuxième vol quotidien entre Dallas et Paris, opéré en Boeing 787-9 Dreamliner jusqu’à la fin octobre. American Airlines et American Eagle offrent en moyenne près de 6700 vols par jour vers près de 350 destinations dans plus de 50 pays. (Air Journal)