ADAC tchad

Coronavirus : mesures concrètes prises à l’aéroport international Hassan Djamouss de N’Djaména

Publié le:  mardi, 28.01.2020

En collaboration avec l’Autorité de l’Aviation civile (ADAC), « des mesures concrètes sont déjà mises en place à l’aéroport international Hassan Djamouss de N’Djaména, en collaboration avec l’Autorité de l’aviation civile (ADAC). Il s’agit, entre autres, du port de masques et de gants pour tout le personnel travaillant à l’aéroport, à l’arrivée d’un vol d’avion en provenance des pays affectés, la prise de température frontale systématique de tous les passagers », a expliqué lundi le ministre tchadien de la Santé, Mahamoud Khayal (photo).

Le Chef du Département de la santé publique a par ailleurs invité toute personne ayant séjourné récemment en Chine à contacter les services techniques du Ministère de la santé publique au numéro +235 92 05 87 91.

Le Ministre de la Santé Publique le professeur MAHAMOUD YOUSSOUF KHAYAL a fait un point de presse le lundi 27 janvier 2020. Point de presse relatif aux mesures de prévention prise pour faire face à l’éventuelle survenue de la maladie CORONAVIRUS.

L’actualité de ces derniers jours est dominée par l’émergence des cas d’une maladie respiratoire due à un CORONAVIRUS nouveau appelé (2019 nCoV) sévissent actuellement en république Populaire de Chine.

Rappelons que le 1er cas est apparu le 12 décembre 2019. Ce cas semble lié à un marché de fruit de mer dans la ville de Wuhan en Chine. Le marché a été fermé le 01 janvier 2020 pour l’assainissement et désinfection de l’environnement.

Cette situation a amené l’organisation mondiale de la santé (OMS) a demander le 23 janvier 2020 à tous les pays d’être en alerte et de préparer a y faire face.

L’infection par ce virus provoque des maladies respiratoires de légères à graves. Certains patients sont décédés des suites de l’infection. Il s’agit dont d’une maladie hautement contagieuse et mortelle.

Elle se transmet par des gouttelettes émises en toussant ou en éternuant. Elle se transmet aussi par un contact personnel étroit et non protégé avec une personne infectée. On ne connait pas encore avec précision l’origine de ce nouveau virus.

Les signes et symptômes sont généralement des symptômes respiratoires et comprennent une fièvre brusque , une toux , un essoufflement et d’autres symptômes semblables au rhume. D’autres signes sont le mal de gorge, l’écoulement nasal, une fatigue , maux de tête , douleur musculaire. Ce sont les signes semblables a ceux d’une grippe.

Le ministère de la santé publique en collaboration avec la représentation de l’organisation mondiale de la santé au Tchad a pris des mesures dispositives pour faire face à la situation. Une première réunion a été organisée par le ministère le 23 janvier 2020.

Des mesures concrètes sont déjà mises en place depuis le 23 janvier à l’aéroport international Hassan Djamouss de Ndjaména en collaboration avec l’autorité de l’aviation civile. Il s’agit entre autres:

👉 Le port de masque et des gants de tout le personnel travaillant à l’aéroport, à l’arrivée d’un vol d’avion en provenance des pays affectés.

👉 La prise de température frontale systématique de tous les passagers,

👉 La désinfection des mains de tous les passagers suspects provenant du foyer de l’épidémie en Chine,

👉 Le casernement pendant 14 jours des personnes provenant du foyer de l’épidémie de Chine,

👉 La désinfection de l’aéroport une fois dans la semaine,

👉 La mise en quarantaine de tous les passagers suspects dans un hôpital de la place.

Face à cette situation le ministre de la santé publique le professeur MAHAMOUD YOUSSOUF KHAYAL invite la population tchadienne à la sérénité mais aussi a une vigilance plus accrue et à l’adoption de comportements favorisant la prévention a savoir :

👉 Se laver régulièrement les mains a l’eau propre et au savon ou avec des gels hydro alcooliques ,

👉 Se protéger, si possible , la bouche et le nez avec une bavette si on souffre de rhume,

👉 Se couvrir la bouche et le nez avec un mouvoir quand on tousse ou éternue,

👉 Éviter tout contact direct avec des personnes présentant des signes suspects des grippes ou des difficultés respiratoires,

👉 Bien cuire les viandes, les poissons, crabes, crevettes, escargots de mer et autres fruits de mer avant de les consommer.

Devant toute suspicion, informer le personnel de centre de santé le plus proche pour une prise en charge rapide et adéquate.

(Photos : Pinterest/Ministère de la Santé)