ADAC tchad

Confort en vol : les ATR vont moins vibrer !

Publié le:  mercredi, 25.10.2017

L’avionneur européen ATR a obtenu la certification de son nouveau système de contrôle des vibrations (VMS), qui permettra aux compagnies aériennes de contrôler et ajuster en permanence les vibrations des hélices. Et donc d’améliorer leur efficacité et le confort des passagers.

Le premier constructeur mondial de turbopropulseurs précise dans un communiqué du 24 octobre 2017 que cette innovation sera disponible sur tous les nouveaux ATR à compter de mars prochain, et pourra être installée sur les avions déjà en opération au moyen de Bulletins de service. Le nouveau système VMS sera installé de façon permanente sur les avions, et remplacera « les anciens systèmes temporaires d’outillage au sol » utilisés pour contrôler les vibrations du moteur. Grâce à cet équipement, qui sera fourni par Meggitt Sensing Systems, les compagnies aériennes n’auront plus besoin d’organiser des essais au sol réguliers ou de mettre du personnel de maintenance sur les vols commerciaux, ce qui permettra d’améliorer l’efficacité de la maintenance.

Selon ATR, le système VMS mesure en temps réel les vibrations au niveau du moteur au moyen d’un capteur d’accélération, ou accéléromètre, placé sur chaque moteur au plus près de l’hélice. Les analyses des vibrations réalisées tout au long du vol au niveau du dispositif de contrôle des vibrations sont sauvegardées après le vol et les équipes de maintenance peuvent y accéder facilement au moyen de l’interface MCDU (Multifunctional Control Display Unit). Le rapport VMS généré est ensuite inclus dans le système de suivi de l’état de l’avion (Aircraft Condition Monitoring System) et s’accompagne de directives précises destinées aux équipes de maintenance de la compagnie pour l’équilibrage des hélices.

La réduction des vibrations des hélices améliore le confort à bord pour l’ensemble des passagers, en diminuant au maximum les vibrations et le bruit du moteur dans la cabine. Elle permet également d’améliorer la fiabilité des composants du moteur et de l’avion dans son ensemble, et finalement de réduire les coûts de maintenance directs. Tom Anderson, Directeur des Programmes et du Service Client d’ATR, a déclaré : « Ce nouveau système VMS est un autre exemple d’innovation développée par ATR qui permet à nos clients de gagner en efficacité sur leurs opérations de maintenance. Nous nous attachons à améliorer constamment les produits et les solutions de maintenance que nous proposons à nos clients, afin que ceux-ci puissent réduire au maximum le temps d’immobilisation au sol de leurs avions et maximiser les revenus qu’ils génèrent ».

Fondé en 1981, ATR est le leader mondial sur le marché des avions turbopropulseurs régionaux de moins de 90 places. Depuis sa création, ATR a vendu plus de 1 500 appareils. Les modèles ATR équipent les flottes de quelque 200 compagnies aériennes réparties dans près de 100 pays. ATR est un partenariat à parts égales entre deux acteurs aéronautiques européens majeurs, Airbus et Leonardo. Installé à Toulouse, ATR est bien établi au niveau international avec un important réseau de ventes et de support client, y compris des centres de services clients, des centres de formation et des entrepôts. (Air Journal, photo : ATR)