ADAC tchad

CAN 2017 : les derniers réglages de l’aviation civile gabonaise

Publié le:  vendredi, 13.01.2017

reunion-canL’autorité de l’aviation civile du Gabon a réuni pour la dernière fois avant le démarrage effectif de la Coupe d’Afrique des Nations, le comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations (COCAN) ainsi que tous les autres acteurs de l’aviation impliqués dans le déroulement de cet évènement.
La raison principale de cette réunion était de voir avec tous, les derniers réglages dans le cadre de l’organisation de la CAN 2017, mais aussi de faire le bilan sur toutes les démarches entreprises lors des précédentes réunions à l’ANAC et en dehors.

Depuis le lancement de cet évènement, les rencontres tenues ont permis de circonscrire les charges et les responsabilités des uns et des autres.

Il s’est également agi du suivi des travaux de réhabilitation de l’aéroport d’Oyem et de Port-Gentil, ainsi que la récente mise en service de l’aéroport d’Oyem.

Les propositions des points à l’ordre du jour:

    Les derniers programmes des vols
    Les préoccupations de transport aérien des officiels de la CAF ainsi que de l’organisation des vols du COCAN
    Le bilan des avancées de chacun des organismes impliqués
    Les informations d’ordre opérationnel

Par rapport au premier point, le COCAN a informé qu’il a réduit sa voilure sur le programme des vols qui se limite désormais au transport des populations accréditées à savoir les membres de la CAF, les équipes de football, les media accrédités et les membres du Comité Exécutif du COCAN (COMEX).

Les préoccupations soulevées portaient sur le programme tardif des vols, sur les dispositions prises pour l’augmentation du ravitaillement en carburant pour faire face à la suractivité, et aussi  des préoccupations portant sur les parkings des avions.

L’aérodrome d’Oyem qui était fermé à la circulation aérienne est désormais opérationnel depuis le 07 janvier 2017, ses heures d’ouverture sont de 08h-16h (heures locales) avec prolongation d’ouverture. L’ATR72 est l’avion critique autorisé à desservir Oyem et les atterrissages en dehors des heures autorisées sont interdits, sauf exception.

Pour l’aéroport de Port-Gentil, le type d’avion critique autorisé à atterrir est le B747, heure d’ouverture est de 06h-24h (heures locales). Mvengue, 07h-19h (heures locales).

Pour une demande d’ouverture de prolongation de vol, les compagnies doivent adresser une demande à l’ASECNA au moins deux heures avant l’heure de fermeture officielle.

Des dispositions ont été prises pour assurer certains services, notamment les services de sûreté par la Haute Autorité. A ce titre l’ASECNA a signé une convention avec la Haute Autorité pour fournir les services de sûreté à l’aéroport de Mvengué, Port-Gentil et Oyem.

Le début officiel de la compétition est prévu pour le 14 janvier, mais les vols des délégations attendues ont commencé. (ANAC Gabon)