ADAC tchad

CAFAC : Poursuite du programme de renforcement des capacités organisé par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC)

Publié le:  mercredi, 09.01.2019

La CAFAC confirme la poursuite du programme de renforcement des capacités organisé par la Conférence Européenne de l’Aviation Civile (CEAC), dans le cadre duquel la CAFAC a organisé des ateliers conjointement au cours du dernier triennat. A la suite de réunions consultatives tenues avec la CEAC, lors de la Conférence de haut niveau de l’OACI sur la sûreté de l’aviation, portant sur l’extension d’un programme similaire en 2019, la liste des activités et des ateliers communs a été acceptée.

Ces évènements organisés en tant qu’activités / ateliers régionaux sont destinés aux experts nationaux en sûreté de l’aviation civile des Etats membres de la CAFAC afin d’améliorer la mise en œuvre des normes et pratiques recommandées de l’Annexe 17 de l’OACI, de promouvoir une culture de la sûreté et de réviser et ajuster leurs règlementations et procédures nationales en matière de sûreté afin de répondre aux normes requises. Les activités nationales prévues doivent être exécutées bilatéralement avec les Etats Membres en fonction de priorités spécifiques.

Les Etats Membres de la CAFAC sont invités à communiquer en conséquence avec la CAFAC et la CEAC. La CAFAC demande aux Etats Membres d’organiser des activités en identifiant les titres des ateliers, sachant que le projet CASE couvrira tous les frais (déplacements et indemnités journalières) des participants, des orateurs et des personnes-ressources Africaines, tandis que l’Etat hôte couvrira le lieu et les rafraichissements, les détails devant être finalisés avec la CAFAC.

Les réponses des différents pays devront parvenir au secretariat de la CAFAC au plus tard le vendredi 13 janvier 2019 afin de permettre les préparatifs nécessaires, dans les meilleurs delais. La décision sera prise sur le principe du premier arrivé, premier servi, dans le respect des dispositions constitutionnelles et de l’équité entre les Etats Membres, avec une coordination ultérieure avec la CEAC.