ADAC tchad

Boîte noire : le NTSB demande 25h d’enregistrement pour le CVR

Publié le:  samedi, 20.10.2018

À la suite de plusieurs incidents récents en matière de sécurité de l’aviation, le Bureau national américain de la sécurité des transports (NTSB) exhorte les autorités de réglementation à allonger considérablement la durée d’enregistrement requise des enregistreurs de conversations dans le poste de pilotage (CVR ou Cockpit Voice Recorder).

Les normes fédérales existantes exigent que les dispositifs enregistrent 2h d’audio de vol avant d’être écrasées, mais le NTSB souhaite que cette durée soit prolongée à 25h, selon un rapport de recommandation de sécurité du NTSB en date du 2 octobre. « Les enquêtes de sécurité récentes ont été entravées par le fait que des parties pertinentes des enregistrements aient été écrasées », indique le rapport. « Notre expérience continue avec les enregistrements CVR écrasés démontre les limites de l’exigence d’enregistrement actuelle de 2h. »

Le NTSB recommande aux exploitants de faire évoluer leurs aéronefs en service avec des CVR d’une durée de 25h d’ici 2024. La durée maximale actuelle de 2 heures peut entraver les enquêtes sur les événements de sécurité qui se produisent plus de 2 heures avant l’atterrissage ou celles qui deviennent évidentes uniquement après un examen ultérieur des données, indique le rapport de l’agence d’enquête de sécurité. Alors que les CVR se désactivent généralement lors d’accidents dus à une perte de puissance électrique, ils peuvent continuer à fonctionner après des événements moins graves, écrasant ainsi les données audio critiques.

NTSB met ainsi en lumière des dizaines d’événements de ce type, dont certains très récents. En juillet, un Airbus A320 d’Air Canada a failli atterrir sur une voie de circulation encombrée d’autres appareils à San Francisco, le NTSB citant aussi un incendie de moteur survenu en avril sur un A330 de Delta Air Lines au départ d’Atlanta. Ces avions étaient équipés de CRV de 2h.

La recommandation du NTSB s’alignerait sur les règles de l’Union européenne de 2015 exigeant que les CVR des avions commerciaux gros porteurs puissent enregistrer 25 heures d’ici 2021. De même, en 2016, l’OACI a adopté la norme de 25 heures pour les aéronefs construits après 2021. (Air Journal, photo : Gouvernement australien)