ADAC tchad

Air Sénégal se pose en Côte d’Ivoire et au Bénin

Publié le:  mardi, 09.10.2018

La compagnie aérienne Air Sénégal, qui avait effectué son premier vol en mai dernier, relie désormais Dakar à Abidjan et à Cotonou. Avant de s’envoler en février prochain vers Paris en Airbus A330neo.

Née en 2016 des cendres de Senegal Airlines, la nouvelle compagnie sénégalaise a inauguré le 5 octobre 2018 sa première liaison internationale, avec un vol quotidien entre sa base à Dakar-Blaise Diagne et les aéroports d’Abidjan-Félix-Houphouët Boigny et de Cotonou-Cadjehoun, opéré en Airbus A319 pouvant accueillir 12 passagers en classe Affaires et 108 en Economie. Les départs sont programmés à 8h15 pour arriver à 11h00 en Côte d’Ivoire puis à 15h15 dans la capitale du Bénin ; les vols retour quittent Abidjan à 17h30 puis Cotonou à 19h20 pour se poser à 22h05. Air Sénégal propose cette route en partage de codes avec Air Côte d’Ivoire (à qui elle a repris une rotation quotidienne et l’A319 loué chez Avolon), face à ASKY Airlines, Camair-Co, Kenya Airways et Mauritania Airlines sur la route d’Abidjan, et à Ceiba Intercontinental et RwandAir vers Cotonou. 

Air Sénégal doit aussi lancer ces prochaines semaines quatre rotations hebdomadaires entre Dakar et Bissau-Osvaldo Vieira en Guinée Bissau, et d’autres vers Banjul-Yundum en Gambie, ces deux lignes étant assurées en ATR 72-600 de 70 sièges (deux livrés). La livraison attendue d’ici la fin du mois d’un deuxième A319 lui permettra en outre « d’effectuer davantage de liaisons avec l’ouverture progressive des dessertes Praia, Conakry, Bamako et Ouagadougou », assure la compagnie sur les réseaux sociaux. Son unique autre liaison à ce jour est vers Ziguinchor.

Ces routes régionales seront rejointes en février prochain par la première liaison intercontinentale d’Air Sénégal, vers Paris-CDG ; les réservations ont été ouvertes hier. Elle compte déployer sur cette route qui sera alors en concurrence avec la seule Air France (le gouvernement ayant obtenu le départ de Corsair International, qui a négocié le maintien des opérations jusqu’à la fin janvier) un Airbus A330-900 configuré pour accueillir 32 passagers en classe Affaires et 258 en Economie, mais la date de livraison du premier des deux appareils commandés reste inconnue.

Rappelons qu’Air Sénégal est au cœur du Plan Sénégal Émergent voulu par Macky Sall avec « pour ambition d’ériger un véritable hub aérien régional autour de l’Aéroport International Blaise Diagne ». (Air Journal, photo: Air Sénégal)