ADAC tchad

Afrique : Les contrôleurs aériens du continent en conclave

Publié le:  jeudi, 19.07.2018

Brazzaville, la capitale du Congo, abrite depuis mercredi 18 juillet 2018, la 3e Assemblée Générale de la Fédération des Associations des Contrôleurs aériens (FACAA) de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

C’est l’auditorium de l’aérogare international Maya Maya qui sert de cadre de travail à ces assises qui regroupent une soixantaine de délégués venus de 17 pays africains (Bénin – Burkina – Cameroun – Centrafrique – Congo – Côte d’Ivoire – France – Gabon – Guinée – Bissau Guinée Equatoriale – Madagascar – Mali – Mauritanie – Niger – Sénégal – Tchad – Togo – Union des Comores).

Cette Assemblée générale qui s’étale sur trois jours est placée sous le thème « le défi du guidage radar dans un contexte de ciel unique à l’ASECNA ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le NGATSONO Raphael, le Directeur de Cabinet du ministre congolais des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande. Y ont pris part les Directeurs des Ressources Humaines et de l’Exploitation Aérienne de l’ASECNA, le Directeur des Aéroports de Brazzaville et Ollombo, les Représentants des compagnies aériennes et plusieurs officiels des départements sectoriels impliqués.

Dans son allocution d’ouverture, le Directeur de cabinet a rendu hommage aux contrôleurs aériens qui selon lui « restent la clé de l’industrie du transport aérien ». Il a salué à cet effet l’ASECNA pour « la maitrise de sa gestion et à l’engagement professionnel qualificatif de son personnel en général et des contrôleurs aériens en particulier ».

Lire la suite sur NewsAero.