ADAC tchad

Restitution du Comité de Réflexion

Publié le:  lundi, 22.06.2020

Suite aux travaux faites par le Comité de Réflexion pour la préparation de la reprise des Activités Aéroportuaires dans le contexte du Covid-19, une restitution des mesures arrêtées, à faire appliquer par les entités concernées à différentes étapes, notamment au niveau de :

AGENCES DE VOYAGE : les agences de voyage doivent mettre en place un dispositif permettant de respecter l’ensemble des mesures barrières recommandées par l’Etat du Tchad en particulier en termes d’hygiène et de distanciation physique. La distance de 1m minimum est arrêtée par L’État du Tchad.

LES COMPAGNIES AERIENNES : chaque compagnie doit appliquer sa politique de pénalités pour les remboursements ou reports des voyages en général. Toute réclamation de remboursement ou report de voyage suite au Covid-19 doit être motivée par un avis médical des autorités sanitaires locales.

En ce qui concerne le traitement des équipages, il a été retenu :

A l’arrivée les équipages sont gérés conformément au circuit VIP identifié et mis en place pour garantir la séparation recommandée des flux ;

Au départ  les équipages sont soumis au même circuit que les passagers. Toutefois, leur traitement est priorisé.

ACCUEIL ET GESTION DES PASSAGERS A BORD : l’accueil et la gestion des passagers à bord sont réalisés suivant le protocole de chaque compagnie aérienne.

Chaque compagnie aérienne doit soumettre sa procédure à l’ADAC pour acceptation.

DESINFECTION ET DECONTAMINATION DES AERONEFS : revoir la procédure de désinfection avec l’ensemble des parties prenantes y compris la société agréée par l’ADAC.

Chaque compagnie aérienne doit procéder à la désinfection et les certificats délivrés par l’Etat tiers peuvent être reconnus par l’ADAC suivant une procédure de reconnaissance interne ;

Pour l’information la société TCSA a reçu l’agrément pour l’activité de désinfection et le plan de vol est accepter sur présentation d’un certificat de désinfection délivré ou accepté par l’ADAC.

NETTOYAGE ET DESINFECTION DE L’AEROPORT : l’entreprise responsable de la désinfection et du nettoyage à l’aéroport doit disposer au minimum :

Un personnel technique qualifié, avoir le matériel et les équipements adapter pour le traitement adéquat de tous les locaux, surfaces, bagages de soute et cabine, matériels et équipements d’exploitation. Les équipes de désinfection et de nettoyages doivent être disponibles 7J/7 et H24.

 

Accès à l’aéroport, la mise en œuvre en permanence des mesures barrières, le contrôle doit être effectué par une vérification visuelle des documents de voyage, sans contact manuel

ACCES A L’AEROPORT : la mise en œuvre en permanence des mesures barrières, le contrôle d’accès doit être uniquement par une vérification visuelle des documents de voyage, sans contact manuel.

Accès aux autres portes de l’aéroport les mesures barrières doivent s’appliquer : port de masques, hygiène des mains et prise de température obligatoires.

PARKING : il a été recommandé d’aménager un passage piéton du parking à la zone de prétraitement avec rampes d’accès, barrière et marquage au sol.

ZONE DE PRETRAITEMENT, la construction d’une tente à ce niveau avec trois compartiments à savoir : une zone pour l’emballage des bagages avec pesée ; une zone santé (désinfection des bagages, contrôle de température, briefing santé…) ; mettre à disposition un point de vente de masques et le dispositif de lavage des mains sera installé à l’entrée de la zone de prétraitement.

ACCEES A L’AEROGARE, au poste de police : il est recommandé que les agents de police soient en nombre suffisant pour éviter la création d’un goulot d’étranglement à l’entrée de l’aérogare. Un dispositif pour la désinfection des mains devra être prévu à leur niveau.

Le passager ne peut plus faire demi-tour après le contrôle par la police.

Contrôle sûreté : la vérification des documents de voyage doit se faire visuellement, sans contact avec lesdits documents, en cas de doute les gants doivent être systématiquement remplacés. Les plateaux de contrôle de sûreté doivent être désinfectés tous les 20 mn.

Agent de sureté : à chaque toucher de documents de voyage, l’agent de sureté doit désinfecter des mains.

Distanciation physique : un marquage au sol doit être réalisé pour le respect d’une distanciation physique de 1,50 mètre.

Check-in : les comptoirs doivent être équipés de barrières en plexiglas, les agents doivent respecter les mesures barrières, la désinfection des mains à chaque toucher de document de voyage.

ZONE EMIGRATION : il est recommandé de mettre à disposition des tables supplémentaires pour faciliter le remplissage des fiches, un marquage au sol pour permettre le respect d’une distanciation physique de 1métre.

SALLE D’EMBARQUEMENT : la salle d’attente à l’actuelle salle d’embarquement sera fusionnée pour augmenter la capacité d’accueil de ladite salle, le respect d’une distanciation de 1métre, les gels doivent être installés à l’entrée des toilettes

EMBARQUEMENT : le gel désinfectant doit être mis à la disposition des agents de THS et de police. Pour les agents PAF et BGTA, les mesures de protection : masque et visières de protection, la distanciation dans les bus doit être appliquée.

Contrôle sanitaire à l’arrivée : une tente devra être dressée à l’entrée de l’aérogare avant l’escalator pour le contrôle des carnets de vaccination à cet endroit, les fiches de traçabilité des voyageurs remplies devront être remises aux agents de santé, le respect de distanciation de 1métre.

RECOMMANDATIONS AEROPOR : designer deux coordinateurs en charge de veiller à la mise en œuvre de toutes les mesures à l’aéroport, mettre en place un service fonctionnel H24 avec un numéro de téléphone, veiller à la stérilisation des équipements des emballeurs ainsi que leur adhésion aux mesures barrières, trouver un arrangement avec THS pour le transport en salle d’observation en cas de suspect de Covid-19.

RECOMMANDATIONS AUTORITE COMPETENT : publier dans les meilleurs délais la Directive relative aux mesures à faire appliquer en vue de la reprise des activités aéroportuaires dans le contexte du Covid-19, organiser en coordination avec l’Autorité de Santé Publique et si possible l’OMS, faire installer des caméras thématiques à l’aéroport, rendre les tests rapide de dépistage de Covid-19, rééquiper la salle d’observation.

La plénière de restitution a été organisé à Novotel la Tchadienne le vendredi 19 juin 2020.